Auteur: Peretz Green

Traduction: Solly Kamkhaji

 

"

  " "

BeerSheva, dimanche 19 mai 2019

 

 

Le Message de l'Archange Gabriel - Les dix Fléaux en correspondance avec les dix Sefirots Émanés de la fausse Kabbalah

 

 

 Chapitre 40

Soyez bénis dans la foi

 

Le premier Commandement:

Je suis l'Eternel, ton Dieu, Qui ta fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de l'esclavage.

Emouna  La Foi

Le juste vit dans sa foi

Le premier fléau - Le sang

Contre Osiris et Isis

Contre le Partsouf 'Aba' et le Partsouf 'Ema'

Et contre 'Atum'

Contre le Partsouf 'Arich Anpin

La 'Couronne d'Émanation'

Comme vous êtes bénis dans la foi de la Première Rédemption, de même soyez donc bénis dans la foi de la Rédemption Finale.

Et cela parce que vous entrez maintenant dans la Foi du Royaume des Cieux, une Foi qui est nouvelle, comme elle létait la Rédemption à cette époque.

Ensuite il sera dit, Je suis le Seigneur, ton Dieu, Qui ta sauvé de la colère de la Quatrième Génération, de la grande confusion de la fin des jours.

 

Dans le premier fléau de la première rédemption, l'eau du Nil fut transformée en sang; c'est parce que le Nil (appelé Ye'or dans la Torah) était le dieu égyptien de la matière qui donne la vie, appelé Ye'or.

Cela fut contre la déesse Isis qui engendra Horus, le dieu à l'image de Pharaon.

Les eaux du Nil étaient considérées comme les eaux maternelles de son utérus, eaux desquelles Horus était né et desquelles Pharaon devint un dieu.

La Conoscenza sa la caduta delle acque dell'umanità.

La Comprensione vede il sangue del fallimento di Iside.

La connaissance connaît la chute des eaux de l'humanité.

La Comprehension voit le sang de l'échec d'Isis.

La sagesse perçoit l'erreur de la Mère de Zeir Anpin qui l'a générée des plus hautes eaux.

Jusqu'à ce que les eaux deviennent sanglantes et ainsi ils se fatiguent, en essaient de trouver de l'eau dans le Ye'or.

Par conséquent, ils ont cherché le Youd ou la Sagesse de la Lumière.

Ceci fut la racine de leur erreur.

Ils ne cherchèrent pas la lumière qui vient du Youd, mais ils cherchèrent le Youd pour se plonger dans sa lumière.

Seulement au début, la différence semble subtile, mais cette erreur idolâtre se trouve dans les eaux du Nil des 'dieux emanees'.

Si on essaie de se baigner dans la Lumière du Youd, avant de comprendre la Lumière de la Hei, on finit par adorer les morts et abandonner les vivants.

Puisqu'il est écrit 'En YA (nom de Dieu formé par les deux lettres Yod Hei), Dieu est le rocher des mondes' - ce monde a été créé par HEI, l'autre monde des âmes a été créé avec le YOD.

C'est pourquoi les Égyptiens rendirent un culte à Ye'or et tournèrent toutes leurs pensées pour honorer les morts et servir de nombreuses divinités des enfers.

Mais dans ses racines, quiconque cherche le Youd pour obtenir la Lumière ne recevra pas la vraie lumière, et il ne sera pas capable de l'atteindre; parce que le Youd est donné par Dieu et ne peut être acquis par la volonté de l'individu. Ainsi, quiconque souhaite entrer dans cette "Sagesse Supérieure" pour se baigner dans sa Lumière Divine nagera dans un péché idolâtre.

Jusqu'à ce que, avec le bâton d'Aaron, sous le commandement du Dieu d'Israël, toutes ces eaux se seront transformées en sang, de sorte que les dieux émanés seront vus pour ce qu'ils sont, le sang menstruel et impur de Matronite que le Zohar a volé au Yeor.

Par conséquent, la Torah ne dit pas "Au commencement, Dieu crea la lumière" mais "Au commencement, Dieu crea les cieux et la terre", et de cela on deduit que la lumière est dans la structure de la création des cieux et de la terre; et nous ne rechercherons pas une Lumière Supérieure avant la création, ce qui nous mènerait à l'erreur.

Seulement qua linterieur de cette structure, Dieu dit: "Quelle soit la lumiere" et Il la cacha pour les Tzadikim du monde à venir.

Et cest de cette Sagesse Supérieure qui les Justes Cachés sont arrosés, car ils sont le lien choisi entre ce monde et le monde à venir; ils vivent dans le secret de Dieu et portent le poids de ce secret, reliant ainsi les deux mondes dans l'intérêt de toute l'humanité.

Cette Sagesse Supérieure est donnée par Dieu et ne peut être reçue par notre volonté; tout comme Eve, ou la génération d'Enosh, ou la génération de la Tour, et de même que la multitude mixte dans son désir d'atteindre la sagesse par des émanations divines.

Tout le monde a essayé dune facon ou de lautre de capturer la Sagesse Supérieure, en croyant ainsi de recevoir un avantage.

Du fruit de l'Arbre de la Connaissance, au culte des étoiles de la génération d'Enosh, au désir de Nimrod d'atteindre les cieux et de dominer le monde, jusqu'au veau d'or considéré comme le destinataire de l'émanation de Dieu, de même que Moïse, selon leurs yeux idolâtres; tous ont cherché le Youd pour eux inaccessible, tout en créant des canaux de pensée idolâtres dans le péché de Ye'or.

Le Seigneur, notre Dieu, na jamais eu des aspect divines (partzoufim), ni tant-moins des sefirot (émanations divines) .

Ce qui existait avant la création, c'est Dieu seul et toute entité située au-dessus ou avant la création ne peut être absolument pas conçue ou considérée.

A ce sujet, les Sages dIsraël, de mémoire bénie, ne recurent selon la tradition quune seule phrase, ce qui suffit à fermer le discours à toute spéculation mystique ou philosophique: avant de ce monde, Dieu construisit dautres mondes et les détruisit.

Toute personne souhaitant se déplacer dans un lieu de destruction sera a la fin détruite.

Le Seigneur, notre Dieu, manifesta Sa gloire divine sur le Sinaï et de meme Il manifeste Sa gloire dans Ses œuvres, par Ses prodiges et Ses miracles.

C'est ainsi que les prophètes ont eu des visions de Sa gloire d'une manière qui leur pouvait etre compréhensible.

Les anges sont des messagers de Dieu qui exécutent Ses ordres.

Dieu peut faire entendre Sa voix quand Il le veut et faire connaître Sa volonté au Tzadikim Cachés, dune manière cachée.

Et ceux qui procèdent dans la vraie foi sont guidés par la volonté Divine et sont aidés à comprendre ce quils doivent faire et comment ils doivent agir de la bonne manière.

Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est Un. La foi est simple dans sa forme la plus fondamentale et la plus complète; Dieu est Un. Béni soit et béni soit Son Nom pour toujours : 

Il est le Un Absolu, le Créateur de l'univers Qui racheta Israël de la maison de l'esclavage et Qui rachètera l'humanité des fosses idolâtres dans lesquelles elle est tombée dans cette terrible Quatrième Génération de la Troisième Rédemption Finale.

Sachez donc qu'Il est le Un Absolu et en vivant dans cette foi et grâce à cette foi pure et simple vous deviendrez justes devant le Seigneur, notre Dieu..

 

Chapitre 41

Soyez bénis dans la bénédiction du Deuxième Commandement

Tu n'auras pas d'autres dieux à mes yeux, ne fais aucune statue ou image de ce qui est au-dessus dans les cieux ou sur la terre, au-dessous ou dans les eaux au-dessous de la terre; ne vous inclinez pas devant eux et ne les servez pas, car Je suis le Seigneur, votre Dieu, un Dieu Jaloux Qui punit le péché des pères sur leurs enfants, jusqu'à la troisième génération et jusqu'à la quatrième génération pour ceux qui Me haïssent mais Je utilise la clémence jusqu'à la millième génération pour ceux qui M'aiment et qui gardent Mes commandements.

Bénédiction

La personne juste qui vit dans sa foi ne sert que Dieu

La plaie des grenouilles

Contre Nephthys

Contre "la sagesse de l'Émanation"

Et le Partsouf de Zeir Anpin

Soyez bénis dans la bénédiction du Deuxième Commandement

 

Car n'y a pas de plus grande bénédiction que la bénédiction qui origine de la stricte adhésion à la pure foi monothéiste du Deuxième Commandement.

Ainsi, le Deuxième Commandement contient la grande bénédiction de la Rédemption finale.

Cependant, il est toujours difficile de comprendre où se cache Israël.

Ne vous cachez pas, nations, derrière le Deuxième Commandement, lorsque votre cœur est triplé en autres dieux.

Vous avez remplacé Nephthys, le dieu égyptien de la maison, par d'autres images et statues.

Votre crucifix est Nephthys, qui doit être détruit dans la nouvelle sortie d'Égypte, dans les nouvelles plaies contre les Néphthiens égyptiens actuels et contre les Isids actuels.

Le monde est lÉgypte dans la Rédemption Finale et tous les faux dieux seront détruits.

Les dieux émanés du Zohar seront détruits.

Le dieu émané du Christianisme sera détruit.

Votre cerveau a besoin d'être purifié de limpurité de votre zeir anpin divin, des vos dieux de la Parole, des dieux émanes de Bouddha et des vos dieux de Nephthys.

Tous vos dieux sont des serpents qui seront avalés par le bâton d'Aaron au cours de cette Quatrième Génération.

Parce qu'EL SHADDAI détruira tous les autres dieux dans les Dix grandes plaies de la Quatrième Génération.

Dans la colère du Deuxième Commandement, EL KANA descendra dans le monde pour réclamer la vérité sur Son Nom.

EL KANA ne laissera aucun faux dieu impuni.

EL KANA brûlera toutes les croyances en les dieux émanes.

EL KANA proclamera le Deuxième Commandement à travers le monde et le monde entier tremblera aux pieds de leurs dieux détruits.

EL KANA fera Ses guerres saintes contre les fausses doctrines et les fausses théologies de cette Quatrième Génération.

La colère d'EL KANA descendra lorsque leur croassement sera à son comble et sentendra partout.

Jusqu'à ce que personne ne pourra plus supporter leurs croassements; comme le détestés "Témoins de G." devant le Ciel, de meme les meutes de missionnaires coasseurs seront détestées sur toute la terre.

Ne grattez plus, grenouilles de dieux émanés, car personne n'acceptera votre bruit à partir de maintenant.

Vous serez jeté dans les eaux boueuses du divin Nil de Pharaon et vous vous noierez dans la Jalousie sacrée du Deuxième Commandement.

Pendant des siècles, vous avez irrité les cieux avec votre cosmique homme-dieu émané.

Mais les concepts étaient trop élevés et trop compliqués et donc vos maisons vous aimiez Nefti.

En tant que grenouilles, vous crissez et vos prières sont des déprécations bruyantes.

Vos cœurs sont recouverts d'une peau d'anguille durcie et votre cruauté sera détruite par EL KANA.

Mais ceux qui marchent avec simplicité dans leur foi en l'unique Dieu Vivant Qui a choisi Abraham seront doublement bénis par EL KANA dans cette Quatrième Génération, une fois pour la bénédiction de la foi qui a été maintenue et une fois pour la Troisième Rédemption Finale du Deuxième Commandement.

Car la grande purification d'EL KANA au cours de la Quatrième Génération a pour seul but d'utiliser la miséricorde pour ceux qui L'aiment et qui respectent Ses commandements.

Et la Rédemption ne peut pas venir alors que les grenouilles croassent de fausses doctrines.

La vraie voix ne sera entendue que lorsquEL KANA aura nettoyé les grenouilles en les renvoyant au Nil d'où elles venaient.

Je vous préviens, débarrassez-vous de vos dieux émanés, car Dieu des Armées attend seulement jusquà la Quatrième Génération.

Marchez devant Lui avec la crainte de Sa grandeur et avec l'amour pour Ses œuvres, et n'écoutez pas le croassement des grenouilles.

L'homme juste ne sert que Dieu seulement et ne connaît rien d'autre, et n'écoute pas le coassement des grenouilles.

Déconnectez vos oreilles de leurs croassements et donnez la paix à votre cerveau.

Asseyez-vous dans vos chambres et priez le Dieu Tout-Puissant du Deuxième Commandement; ne vous laissez pas prendre au piège du péché des pères, afin de ne pas être brisé et écrasé au temps de la Quatrième Génération.

Dieu n'est pas émané et Il n'a pas d'émanations, et Il rachète Israël du pays d'Égypte et le sauve du coassement des grenouilles.

Voyez, alors, comme ils croassent dans leur Zohar des dieux émanés.

Viens, Seigneur, fais-nous sortir d'Egypte et rachète-nous de cette énorme confusion.

Chapitre 42

Soyez bénis dans les vertus du coeur

Le troisième Commandement

Ne prononcez pas le nom de Dieu en vain, car celui qui prononcera le nom de Dieu en vain ne restera pas impuni.

Les vertus cachées dans le coeur

L'homme juste qui vit dans sa foi tremble lorsqu'il prononce le nom de Dieu

La peste des insectes parasites (kinim - poux)

contre Ra-Atum

contre la "Compréhension de l'Émanation"

Soyez bénis dans les vertus des vertus cachées dans votre coeur

 

Soyez bénis dans les vertus des vertus cachées dans votre coeur, mais vous devez enlever les poux de vos cheveux.

Vous aussi, l'Est, l'Ouest, le Sud et le Nord, devez éliminer les poux de vos cheveux.

Parce que vous ne pourrez pas faire sortir les vertus de votre cœur, sans éliminer dabord les insectes parasites de vos cheveux.

Les mages ne peuvent pas les créer, car les démons n'ont pas de pouvoirs sur quelque chose de plus petit qu'un grain de blé.

Les vertus, au contraire, grandes en elles-mêmes, sont cachées dans le cœur, dans les cellules du cœur, cachées dans des tailles plus petites quun grain de blé.

Mais Dieu ne les laissera pas sortir tant que vous ne vous serez pas débarrassé des insectes parasites qui infestent votre corps à l'intérieur et à l'extérieur.

Comme le culte de Ra-Atum infesté les corps des Hhartumei Mitzraim.

Comme les poux parasites sur lesquelles les démons n'ont pas de pouvoir, et il semble, donc qu'ils se soient créés par eux-mêmes, Atoum a également été créé, puis a fusionné avec Râ, Dieu-Soleil, père de Pharaon, et a infesté tous ses pores avec des insectes nuisibles.

Les sorciers dirent: "Par moyen de Atoum, nous créons l'Egypte, et Ra-Atum imprègne Pharaon pour exposer sa splendeur sur le visage de l'Egypte."

Pharaon dit aux Hhartumim: "Maintenant, vous créez également des tels Kinim au nom d'Atoum sur lequel vous vous vantez de vos pouvoirs, et moi aussi je brillerai sur tout l'Égypte en Ra-Atum.

Mais si vous ne pouvez pas créer le Kinim, moi aussi je ne vous considérerai plus comme Kenim (hommes droits). "

Voila: les Hhartumim n'avaient pas de Sheddim pour faire le Kinim, ni encore moins etaient Kenim.

Et contre leur volonté, ils devaient admettre: "C'est le doigt d'Élohim."

Ainsi, ceux qui se considèrent justes sont Kenim à leurs propres yeux, et ils seraient comme des poux qui se coincent sous chaque peau et dans chaque pore de la chevelure.

Semblable aux missions de tir du témoin, ou aux disciples du révérend Moon ou aux scientologues sous leur forme dianétique.

30 luglio 2019 BEERSHEVA - MARTEDI DOMANI SERA ULTIMO GIORNO DI TAMUZ 23 ANNI DALLA DIPARTITA DEL MIO AMATAO PAPA LA PACE DEL REGNO DEI CIELI SIA CON LUI

Ainsi, ceux qui se considèrent justes sont Kenim à leurs propres yeux, et ils seraient comme des poux qui se coincent sous chaque peau et dans chaque pore de la chevelure.

Semblable aux missions dex détestés Témoins de G." ", ou aux disciples du révérend Moon ou aux scientologues sous leur forme dianétique.

Je monterai haut le lendemain, pour ne pas les détruire maintenant, car ils sont détestés par EL KANA et leur destruction complète aura lieu.

Atum descend pour eux, pour les connecter au Soleil-Dieu-Ra et choisir leur brillant Pharaon sur chaque idolâtrie égyptienne.

Et la quatrième catégorie déplacée est representée par les insectes nuisibles de Habad, la ville détestée du faux amour.

Tout cela couvre les vertus du cœur et les emprisonne avec des insectes parasites.

Ils falsifient la vérité et se font appeler eux-mêmes Kenim infestant leurs victimes avec Kinim.

Ils convertiraient le monde s'ils le pouvaient, mais la majeure partie du monde déteste les insectes parasites et, dès qu'ils les voient, chaque personne change de direction.

Leurs doctrines empoisonnées s'infiltrent sous la peau et dans le cerveau en se faisant croire par le gents Kenim.

Mais la purification des insectes nuisibles d'Atum sera effectuée par EL KANA.

Ils seront consumés par les vers quils ont créés avec leurs mêmes mots.

Tant qu'ils devront l'admettre, "le doigt du vrai Dieu est plus fort que toutes les têtes de nos dieux réunies".

Les démons dont ils marchent dans les ombres viendront habiller leurs parasites, organiser une grande fête avec des desserts à base de poux et savourer leur mets avec appétit.

Les victimes appelleront leurs pharaons et les pharaons appelleront leurs Hhartumim.

Les Hhartumim vont appeler les démons et les démons vont se rebeller contre les Hhartumim pour ne pas être empêchés de se régaler d'insectes nuisibles.

Et vous demandez pourquoi les vertus de votre cœur doivent encore être révélées.

Tant qu'ils doivent l'admettre, "le doigt du vrai Dieu est plus fort que toutes les têtes de nos dieux réunies".

Comment peuvent-ils se reveler si les poux infestent le cœur et disent: "Regardez, nous sommes Kenim!

Rappelez-vous ce signe, ou vous dignes d'être sauvé, et ne suivez aucun groupe qui se considère comme ayant raison.

Parce qu'ils sont condamnés à la peste de Kinim qui est en train darriver et leurs coeurs sont pourris à l'intérieur.

Ils pensent qu'Atum peut créer leurs poux, mais même leurs démons ne les défendront pas le Jour du Jugement.

Ne témoignez pas a la lune dans son réfrigérateur dianétique, sinon vous serez piégés par les insectes parasites les plus froids de touts

Ne vous attachez pas à un témoin de G., car il est un signe qui temoigne à sa propre destruction à la fin des jours.

Ne laissez pas les fanatiques qui se croient Kenim couvrir votre esprit de nuages, sinon vous serez pris au piège de la colère de la Quatrième Génération.

Ayez peur du vrai nom de Dieu, car celui qui prononcera le Nom de Dieu en vain ne restera pas impuni.

Craignez Dieu vivant et aimez-Le avec des pensées élevées et des sentiments simples qui atteignent le sublime, et vous découvrirez ainsi les vertus de votre cœur pour apporter la bénédiction présente dans les profondeurs de votre cœur.

 

Chapitre 43

Soiyez bénis dans la prière

Quatrième Commandement - Gardez le shabbat

Prière

Le juste garde son samedi

Peste des bêtes sauvages

contre Geb

contre 'la Bonté de Émanation'

Soiyez bénis dans la prière

 

Soiyez bénis dans la prière, par la prière et avec la prière. Mais qu'en est-il des prières adressées au dieu égyptien Geb?

Geb et Nut étaient deux grands dieux adorés par les masses égyptiennes qui les priaient jour et nuit.

Ils étaient représentés sous de nombreuses formes: vaches, grands serpents, oiseaux sauvages et animaux sauvages.

Chaque ville avait ses formes préférées; chaque vallée, chaque plaine et chaque montagne avait ses propres sanctuaires; chaque maison avait une statue de Geb et Nut, selon leurs goûts personnels. C'est contre eux que le Dieu d'Israël, le Dieu des Armées, a envoyé la peste d'animaux sauvages de toutes sortes ("Arov) contre le pays d'Égypte, par l'intermédiaire de Moïse et d'Aaron.

Mais suis-je venu pour vous présenter les dieux égyptiens ou pour vous parler d'animaux sauvages?

J'ai choisi neuf divinités dans l'Ennead de Heliopolis, plus le Pharaon, le dixième dieu, mais des myriades existaient dans le grand méli-mélo égyptien.

Parfois c'était Ptah et parfois c'était Atoum qui créait les autres dieux; d'autres fois, il s'agissait d'Isis et d'Osiris ou d'autres combinaisons encore.

Tous, cependant, "descendirent" dans des formes "émanées" de bêtes sauvages, d'animaux et de reptiles.

La quatrième plaie fut donc 'Arov, amas de bêtes féroces, plaie générale contre tout le panthéon égyptien idolâtre auquel étaient adressés jour et nuit les prières et les sacrifices de leurs fidèles.

Mais à part la tribu de Lévi dans le pays de Goshen et Moïse, dans sa recherche de la vérité alors quil était encore à lécole de la Cour Royale, personne ne songeait à prier le plus Élevé de tous les "dieux", le véritable Créateur de tout ce qu'il existe, qui n'a aucune forme ou image que ce soit.

Le "Créateur Supérieur" fut toujours laissé en haut et donc il ne pouvait jamais se mélanger à toutes ces émanations inférieures.

C'était la cause d '"Arov, le maximum de la confusion idolâtre: c'est-à-dire, le désir de voir l'objet de l'adoration, étant donné l'impossibilité de concevoir un Dieu invisible sans forme.

En revanche, Dieu n'a aucune forme et tout ce qui Lui est attribué ou associé, qu'il soit humain ou animal, terrestre ou métaphysique, est une idolâtrie pure.

Je parle ici du periode de 4000 ans, a partir du premier grand adorateur du vrai Créateur de l'Univers Qui n'a ni forme ni image.

En dépit de la grande Révélation sur le Sinaï, une grande partie du monde est encore confondue avec les bêtes et les hommes, et elle doit encore recevoir la leçon de l'Étoile d'Abraham.

Le temps est venu où Abraham devient vraiment le père d'une multitude de personnes.

Abraham était un et son Dieu était Un, mais beaucoup de ses fils adoraient une multitude de dieux.

Dieu créa l'homme juste, mais l'humanité a préféré se prosterner à ses propres intérêts.

Ce qui est très simple a été abandonné et ce qui est juste a été déformé.

Les gens préfèrent associer Dieu à chaque type d'image, afin de pouvoir voir et toucher l'objet de leur culte.

Mais dans cette Quatrième Génération du grand Arov ( ) , comme le jeune Abraham mit en morceaux les idoles du magazin de son père Terah, de meme lÉtoile dAbraham mettra en pièces toutes les images divines qui se sont accumulées au cours de ces dernières quatre mille ans.

Un grand Eiruv donc en train de descendre ( enceinte de protection), un signe qui contient des croyants et ceux qui souhaitent vivre sous la protection du Bouclier dAbraham.

Priez l'Unique Dieu Vivant d'Abraham et vous ne serez pas laissés hors du Bouclier de la foi pure.

Élèvez-vous du sort des bêtes et des animaux sauvages, des serpents et des images humaines et connaisez Dieu Qui vous a créés.

Brûlez complètement les images que vous avez associées à des pensées humaines et à des désirs infondés, au moyen de fausses doctrines idolâtres.

Priez seulement le Seigneur et dites: "Permet-moi, dans ma simplicité, de surpasser toutes les images et formes pour ne servir que Toi, mon Dieu, le Dieu d'Abraham.

Que Tu puisses être une forteresse pour moi dans Ton invisibilité, dans Ton absolu, dans Ta essence inconnaissable.

Sauve-moi de tous les calculs qui déforment la vérité de Ton Unicité.

Sauve-moi de la grande confusion des masses et sauve les masses de leur grande confusion.

Que nous puissions Te connaître grâce à la protection que Tu nous accorde pour Ton amour pour Abraham.

Que nous puissions Te parler dans la prière, nous n'invoquerons pas des autres, car Tu ês Un et seulement Toi Tu peux réellement nous répondre.

Que nous ne sommes pas trompés par de fausses interprétations et que nous ne sommes pas gênés par des calculs humains.

Donne-nous la cohérence avec nous-mêmes au plus profond de notre cœur, afin que nous puissions ressentir le néant en présence de Ton Unité et dans l'amour de Tes créations.

Aide-moi, Seigneur, à atteindre l'humilité d'esprit que Tu recherches en chaque personne.

Aidez-moi à déclasser la liste de mes erreurs passées, afin que je puisse arriver à temps à la table de Ton salut, aux eaux de Ta miséricorde sans limites.

Puis-je marcher dans la vraie image dans laquelle Tu m'as créé, afin que je puisse melever de chaque image et ressentir ainsi la proximité de Ton existence.

El SHADDAI, dis "Dai" (assez !) a tous les obstacles qui se trouvent sur le chemin de l'Étoile d'Abraham.

 

Chapitre 44

Cinquième Commandement

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre.

La Présence Divine et le Derech Eretz

L'homme juste ne s'assioit pas à la place de son père et lave les pieds de sa mère

Peste de la peste

contre Ptah

contre la 'force d'Émanation'

Soyez benis dans la Présence Divine

 

Si vous honorez votre père et votre mère, vous êtes bénis dans la Présence Divine.

Si vous respectez vos parents vos maitres et qui vous enseigne à respecter vos parents et tous ceux qui méritent le respect, vous obtiendrez l'humilité aimee par la Présence Divine.

Je parle de la Présence du vrai Dieu Vivant, pas de la présence d'Osiris ou de Ptah.

L'homme est un imbécile dans son propre esprit quand il s'agit d'autres dieux.

S'il est sincère, il sentira la présence du dieu qu'il sert.

N'est-ce pas lui-même qui crée ce meme esprit, et la présence qu'il ressent nest que le fruit de ses propres mots et du service idolatre qu'il témoigne?!

Si quelqu'un se prosterne devant une idole et lui dit des prières sincers et déclare qu'il est son dieu et son créateur, il sera bientôt étonné de sentir l'esprit et la présence de cet idol partout ou il ira.

Osiris était l'engrais de l'Esprit égyptien.

Ptah était l'engrais du Verbe égyptien.

Contre cet esprit de fertilité spirituelle tomba la peste, contre les animaux .est tombée.

Contre le Verbe égyptien (ou Logos) tomba la peste de Dever; ne lisez pas Dever (peste) mais Davar (mot, chose, Verbe - en hébreu, il est écrit de la même manière).

Ici, il dit (Exode 9: 3) "Voici, la main de Dieu est (hoyia) contre votre bétail dans les champs ..."; cette 'hoyia' (temps present du verbe être - lehiyot) est une utilisation très rare dans les Saintes Écritures.

Cela vient ici pour montrer que la vraie Présence de Dieu était en train de lutter contre la 'présence' de toutes les divinités, qui, comme on le sait, été associées et fusionnées avec des formes animales.

"Et Dieu sépara entre le bétail d'Israël et le bétail d'Egypte, et de tout ce qui appartenait aux enfants d'Israël, rien ne mourut (davar)". - Il aurait suffi de dire "de tout"; mais pourquoi donc 'davar' est-il ajouté?

La plaie de Dever vint pour détruire Davar, la Parole de la théologie égyptienne, le libérant de la Vraie Parole de Dieu.

'Et Dieu fixa un moment précis en disant "Demain, Dieu fera cette chose (davar) sur la terre". Encore une fois 'davar' est extra; il aurait suffi de dire "Demain, Dieu fera cela sur la terre".

Là encore, Dieu combattait contre la Parole, élément extrêmement important derrière toute pensée idolâtre.

'Et Dieu fit cela (davar) le lendemain, et tout le bétail d'Egypte mourut, et personne ne mourut du bétail des enfants d'Israël.' Encore une fois 'davar' est en plus.

Avec le premier DVR du troisième verset: "contre le bétail qui est dans le champ, contre les chevaux, contre les ânes, contre les chameaux, contre le bétail et contre les moutons, une très forte" peste (dever) - pour quatre fois cette la racine est utilisée dans ce fléau.

Cela fait allusion à la très grave "peste" de la Parole de Jean dans le quatrième Évangile, et les trois autres "davar" font allusion à la doctrine (bien que beaucoup moins précise) des trois autres Évangiles.

En Egypte, on croyait que Ptah avait ouvert (p-t-h, ouvert) le monde avec sa "parole créatrice" et que le dieu Osiris était le premier mot créé par Ptah.

Ensuite, Osiris prit la forme du soleil et Ptah la forme d'un taureau.

Et quand Isis et Osiris ont fixerent leurs yeux sur Ptah, ils senflammerent dune forte passion et durent se baigner dans les eaux fraîches du Nil pour calmer leur intense ardeur.

Ensuite, ils genererent Horus, l'image patronale de Dieu du Pharaon.

La ville fut frappée par la terrible plaie, à cause de ceux qui avaient falsifié la Parole de Dieu.

Les origines égyptiennes de la théologie chrétienne furent baignées dans le Nil de la Parole de Jean et furent baptisées par les fils de Jean-Baptiste, nés de pierres.

Ce n'est pas différent de dire, comme le font les zoharists mystiques, que Dieu auarit créé le monde en S'abaissant, en Se contractant et en Se cachant pour devenir un petit homme-dieu-cosmique (zeir anpin) qui a généré les mondes inférieurs avec sa parole.

Grande sont la peste et le malheur sur le monde juif depuis la propagation du Zohar.

Jean lEvangeliste et Moshe de León ont tous deux utilisérent la "Parole" pour créer une fausse et abominable parole jamais prononcée par Dieu.

Pourquoi la "très grave peste" vient-elle en premier et seulemnte trois fois après quil apparit "davar", et non l'inverse?

C'est la fausse parole, ou la falsification de la vraie parole de Dieu, qui représente le début de la lourde peste.

La peste de Jean du quatrième Évangile fut précédée par Jean-Baptiste dans sa falsification générale de la vraie parole de Dieu qui apparit déjà au début de Matthieu.

Ce n'était pas, peut-être, le Baptiste qui proclama: "Si Dieu le désire, Il pourrait donner naissance à Abraham de ces pierres".

Cela fut le grand péché des pères de tout le Christianisme qui vint ensuite , à savoir le grand créateur d'enfants nés de pierres, des enfants, malheureusement, qui n'ont aucune racine dans la pure foi monothéiste d'Abraham.

Et même si la pire peste de toutes, celle de la fausse tradition de la fausse kabbala, vient à la fin, dans sa quatrième génération, avec 'l'Évangile' de Habad, le plus grand péché général des Pères, la Doctrine de l'Émanation du Livre de Le Zohar est la 'très grave peste' qui a malheuresement falsifié de nombreux secteurs de la pensée juive.

Tous ceux-ci ont falsifié la vraie parole de Dieu: "Au debut, Dieu créa les cieux et la terre".

Tous ceux-ci n'ont montré aucun respect pour la simplicité extrêmement sage de la foi des pères Abraham, Isaac et Jacob dans EL SHADDAI.

Tous vivent dans un faux esprit, perçoivent une fausse présence et ne servent pas le vrai Créateur de l'univers.

Retournez à la vraie Parole de Dieu, montrez votre respect pour la foi des Patriarches, soyez humble devant les gens et ayez un esprit modeste devant Dieu, vous serez ainsi bénis dans la vraie lumière et dans la protection véritable de la Présence Divine Amen.

 

Chapitre 45

Sixième Commandement

Ne tue pas.

Correction

L'homme juste qui vit dans sa foi se corrige toujours

Plaie dulcères (shehhin)

contre Shu

contre 'la Splendeur de l'Émanation'

Soyez bénis dans la Correction

Le sixième fléau des ulcères (shehhin) tomba sur Shu, le dieu égyptien de l'air humide, car les maladies de la peau se développent avec l'humidité de l'air.

Le dieu Shu était vénéré par les magiciens égyptiens (hartumei mitzraim).

Shehhin était aussi une allusion au 'beit ha-shehhi' (les aisselles) et les quatre lettres de 'shehhin' font que 'Yh-Na-hh-sh' en formant ainsi le mot yinahhesh, appliquer la divination.

'Yinahhesh' est précisément le terme verbal désignant certains types de magie divinatoire dans lesquels l'esprit du défunt appelé parlait au mechashef (le magicien ou le sorcier).

En Égypte et en Babylonie, il était courant que les magiciens, se préparant à recevoir 'l'esprit', fissent des ablutions et étendissent les aisselles avec pi'ahh ha-kivshan, la suie du four.

Par conséquent, en raison de la plaie des ulcères, qui était, en substance, contre toutes les pratiques divinatoires, " et Dieu dit à Moïse et à Aaron, remplissez vos poings de suie de la fournaise et que Moïse le jette alors au ciel en présence du Pharaon".

La suie du four était extrêmement précieuse dans la magie égyptienne.

Les prêtres la recueillaient après avoir brûlé certains types de plantes qu'ils avaient "sanctifiées" aux divinités.

Le prêtre magicien prenait deux poignées de cette suie, levait ensuite ses poings au ciel et vénérait Shu, le dieu de l'air humide.

En substance, il déclarait: "Je dédie ces deux poings de cendre à Shu, comme sa part pour nous humidifier l'air, et le reste est destiné à Tafnut qui nous protège avec sa sécheresse".

Puis il jetait les deux poignées dans les airs et disait "Voici ta portion Shu, prends-la pendant que tu mouilles la poussière de la terre."

Tel était le rituel, mais les préparatifs pour obtenir cette suie étaient prolongés et détaillés.

C'est pourquoi, à Aaron, futur grand prêtre d'Israël, il fut autorisé à participer à la "préparation" de ce signe-plaie.

Moïse, le législateur, qui aurait apporte au monde les vraies lois contre toutes ces pratiques, devait alors jeter la suie de la fournaise vers le ciel, devant Dieu, en présence du Pharaon.

Plus qu'ailleurs, on voit ici "le contre-mouvement correctif", élaboré conjointement par Moïse et Aaron, dans cet anti-signe contre tous les arts divinatoires et occultes.

Pour détruire les forces de ces pratiques magiques, il était nécessaire de simuler cette pratique d'une manière ou d'une autre avec des actions concrètes, de sorte que l'essence de ces pratiques fuît "appelée" dans l'essence du contre-signe.

Certains ignorants ont accusé Moïse de pratiquer la magie (hhass ve-shalom attribuer quelque chose de similaire au serviteur aimé de Dieu) lorsque chaque action sur un objet était utilisée pour obtenir un résultat concret.

Ils le disent précisément parce qu'ils sont stupides et ignorants et qu'ils ne savent pas ce qu'est la magie et qu'ils ne peuvent jamais comprendre la sainteté du bâton de Moïse.

Les actions physiques effectuées avec la permission de Dieu peuvent agir contre des actions de magie faites contre la volonté de Dieu.

Par conséquent, Moïse pouvait fabriquer un serpent de bronze dans le désert pour guérir ceux qui avaient été mordus par des serpents à cause de leurs paroles cruelles et de leurs discours pécheurs.

Ici, les actions physiques d'Aaron et de Moïse étaient directement opposées aux rites des hhartumei mitzraim.

Pour cette raison, le verset 11 vient préciser que "les magiciens ne pouvaient pas se tenir en présence de Moïse, à cause des ulcères, car eux-mêmes, comme tous les Egyptiens, avaient été touchés par des ulcères".

Au début, la peste frappa les hhartumim, puis le reste de lÉgypte, du moment que la peste était dirigée contre les rites divinatoires pratiqués par le sacerdoce hhartumim.

"Les hhartumim ne pouvaient pas se tenir en présence de Moïse" - cela signifie avant les actions d Moïse seul.

En effet, cest Moïse qui accomplit lacte de sanctifier la suie de la fournaise, en détruisant ainsi leurs pouvoirs divinatoires.

Si c'ait été Aaron, le futur grand prêtre, qui aurait mené l'action, les hhartumim auraient pu dire: "Il est un prêtre et un magicien comme nous, et cette fois, son Dieu a exaudé sa prière.

Moïse, en revanche, était le législateur, ainsi que le législateur des lois du sacerdoce, et son action fut nécessaire pour démontrer aux hhartumim leur complète impuissance face à la vérité.

Deux fois le verset dit hhartumim, une fois pour montrer leur impuissance devant l'action de Moïse et une fois pour montrer l'absence totale de protection de Shu ou de tous les autres dieux invoqués lors de leurs rites divinatoires.

Dans le monde égyptien d'alors, beaucoup etaient les prêtres des rites magiques, les prêtres de Satan et les prêtres qui évoquent les morts.

Des plaies d'ulcères vont les frapper pendant cette Quatrième Génération, avant de mourir dune facon innaturale comme ils le méritent!

Ils seront répugnants à la vue des gens à cause de leurs ulcères déformés et fétides.

Ils vont perdre tous leurs "clients" jusqu'à ce qu'ils crieront affamés dans les rues contre Shu et Tafnut.

Parce qu'un cylindre est descendu de l'Étoile de la Pierre d'Équilibre qui ne supporte pas les évocations des esprits des morts.

Il méprise l'idolâtrie et brise les autels de Satan.

Il déteste tous les services rendus à d'autres dieux et désintègre leurs paroles dans le sable du désert.

C'est l'étoile de la Mort Noire pour les prêtres de Baal et tous ceux qui leur ressemblent.

De l'extérieur du cylindre, sont émises des étincelles de feu qui aveuglent les esprits idolâtres et maudissent ceux qui les évoquent avec des ulcères incurables.

Soyez parmi ceux qui sont à l'intérieur du cylindre, bénis dans la Grande Correction apportée par EL SHADDAI.

 

Chapitre 46

Septième Commandement - ne pas commettre d'adultère

Sanctification

L'homme juste est modeste même avec sa femme, autant plus avec d'autres personnes

Plaie de grêle

contre noix

contre Zeir Anpin et Nukve

contre Émanation '

Soyez bénis dans la Sanctification

 

Soyez bénis dans la sanctification contre les divinités de la prostitution du ciel et de la terre.

Nut était la déesse des cieux et Geb était le dieu de la terre.

Ainsi, dans la fausse kabbala juive, Zeir Anpin, lémanation idolâtre du dieu infini, représente le ciel alors que l'abominable Nukve est la déesse de la terre.

Zeir Anpin et Nukve sont également les dieux du Zohar générés par des entités qui leur sont supérieures.

C'est ainsi que Nut et Geb sont nés de Shu et Tafnut, Aba et Ema de l'ancien Zohar égyptien. Et même si Zeir Anpin est un homme et que Nukve est une femme, par opposition à Nut, qui est une grande déesse féminine et à Geb, le dieu masculin de la terre; cependant, à la fin, il est écrit 'et la femme entourera l'homme'.

C'est toujours pareil; les divinités masculines et féminines se conjuguent pour réaliser les aspirations de leurs serviteurs.

Ainsi, les pierres de grêle froides ne suffisaient pas à séparer leur passion, mais plutôt de grosses "pierres" de grêle mélangées à un feu brûlant.

Ainsi, les chaleurs féminines gèlent et les énergies masculines brûlent pour détruire les dieux de la prostitution dans le ciel et sur la terre.

La Torah loue la grêle flamboyante et dit 'parce que cette fois, Je lâche tous mes fléaux (kol maghefotai) contre ton cœur, contre tes serviteurs et contre ton peuple, de sorte que tu seras forcé de reconnaître que personne n'est comme Moi toute la terre'.

En effet, la merveille de la grêle ardente va contre les relations physiques entre le feu et la glace et est surprenante car cest un phénomène non naturel.

Les divinités solaires, lunaires et terrestres seront balayées par la main de Dieu Qui peut commander au feu et à la glace d'agir ensemble pour accomplir Sa volonté.

Cest en raison de ce fléau que Pinhhas pourra plus tard recevoir le Pacte de la Paix.

Même Pinhhas, dans son zèle sacré, avait transpercé la virilité et la féminité des deux pécheurs, qui avaient osé s'accoupler devant la tente de Moïse.

Pour cela, il reçut le Pacte d 'Harmonie Parfaite entre les éléments, le feu, l'eau, l'air et la terre.

Ainsi, la plaie de la grêle ardente vint pour détruire les unions illégales des dieux égyptiens.

Pinhhas, les tua au cours de leur 'acte sacré' et fut grandement sanctifié par les paroles de Dieu qui vint louer son zèle pour Dieu, le récompensant avec le Pact de la Paix.

Parce que à ce moment-là Pinhhas avec son épée coupa leur ardente passion, né de la rébellion de Zimri qui s'était fait come de la glace devant Moses et devant tout ce qu'il représentait.

Vous voyez maintenant que le septième Commandement 'Ne commettez pas d'adultère' réside dans la vertu de la sanctification; et en même temps nous savons que l'idolâtrie et toutes les pratiques idolâtres sont appelées adultère et prostitution dans toutes les Saintes Écritures.

C'est pourquoi la septième plaie, qui correspond à la sanctification du nom de Dieu, ferme le détachement complet de toutes les divinités masculines et féminines du panthéon du monde d alors.

La grande récompense de Pinhhas fut le résultat de l'application d'un degré de libre volonté extrêmement élevé (un choix extrêmement dangereux, puisque Pinhas était un prêtre) dans le but d'accomplir la volonté de Dieu.

On ne lui ordonna pas d'agir, mais s'il n'aurait pas agi, personne d'autre à ce moment-là n'était prêt à faire ce qu'il fallait faire; Pinhhass choisit d'agir.

Il ne s'agissait du libre arbitre de décider s'il fallait respecter un commandement ou non, mais s'etait le moment de s'élever à une plus grande sainteté pour la sanctification de tout Israël.

Ainsi, nous voyons ici que dans cette septième plaie, le libre arbitre a été présenté aux Égyptiens, ainsi quil est écrit (Ex. 9 à 19): " Veille donc à ce que le bétail soit protégé dans un lieu protégé de meme de tout ce qui se trouve à la campagne, a cause du fait que tout ce qu il restera à découvert, hommes et bêtes, et il n'aura pas été abrité dans un endroit couvert, il sera détruit en renversant la grêle, (20) celui qui, parmi les serviteurs de Pharaon, craignit la parole du Seigneura abrita en un endroit couvert ses serviteurs et son propre bétail (21), tandis que eux qui ne remarquèrent pas l'avertissement de Dieu laissèrent serviteurs et bétail à l'extérieur. "

Voyez comment la Torah décrit ce sujet important du libre arbitre donné par Dieu aux Égyptiens.

Parce que la miséricorde de l'Unique Dieu Vivant pour toute l'humanité est grande.

Par conséquent, a propos de ce sur ce fléau il est dit 'tous Mes fléaux' car dans la grêle, réside l'essence du libre arbitre accordé par Dieu, au-dessus de la nature des éléments qu'Il a créés. Et aussi les Egyptiens sont Ses créations, faites avec les mêmes quatre éléments feu, eau, air et terre.

Ainsi, Dieu montra queux aussi, sils le désiraient, auraient pu sélever au-dessus de leurs dieux "naturels" en découvrant et en craignant le Véritable Créateur de l'univers.

C'est pourquoi, de ce fléau, Dieu dit: "Toutes Mes blessures", car la plus haute essence des "makot" (plaies) est ici dans la démonstration de Dieu qu'Il est au-dessus de tout ce qui existe et Il peut faire tout ce quiIl veut.

Mais le but des makot ne fut pas de punir, mais détonner afin Ses creations, les Egyptiens, pussent sélever à la vérité et détruire toutes leurs fausses croyances.

Et c'est ce qui est écrit ici 'Parce que cette fois, Je lâche tous Mes fléaux contre ton cœur' - c'est un fléau miraculeux qui touche le cœur de ceux qui le comprennent, car il considère l'objectif le plus important pour l'humanité dans la création de Dieu: de lui donner le libre choix afin de l'élever au-dessus de la myriade de dieux créés par la compréhension limitée et naturelle du cerveau humain.

La création didoles et de divinités remonte à la génération dEnosh et se terminera par lannihilation totale de tous les types didolâtrie, de la plus rudimentaire à la plus sophistiquée, qui aura lieu à lépoque de cette Quatrième Génération.

Parce qu'Horus était le descendant d'Osiris et d'Isis, et qu'Osiris et Isis étaient originaires de Geb and Nut, et que Nut et Geb étaient des fils de Shu et de Tafnut, émanaient à leur tour des mots de Ptah, qui fut le premier mot créé d'Atum. De la même manière, ce sont les dieux émanés du Zohar, le dieu Couronne Émanée, le dieu Sagesse Émananée, le dieu Compréhension Émanée, le dieu Bonté Émanée, le dieu Force Émanée, le dieu Splendeur Émanée, le dieu Victoire Émanée, le dieu Gloire Émanée, le dieu Fondation Émanée.

Et de la même manière que Pharaon fut conçu à travers l'image divine d'Horus, recevant quelque chose de tous les dieux au-dessus de lui, aussi Malchuta (Royaume la dixième émanation) du Zohar reçoit des émanations supérieures alors qu'il n'a plus rien delle-même.

Après trois mille ans, les dieux égyptiens sont revenus pour leur dernière grande bataille et ils se sont déguisés avec les vêtements de la Torah, en trompant les rabbins qui appellent inconsciemment Atoum, Ptah, Osiris, Isis, Shou, Tafout, Nut, Geb, Horus et Pharaon.

Mais le fléau incandescent de la grêle ardente, dans sa nouvelle forme, est sur le point d'arriver et d'incinérer tous les faux dieux créés par l'esprit humain.

Sanctifiez-vous de toutes les idoles de la folle imagination humaine et sachez que Dieu commande à la glace et au feu de travailler ensemble et d'aller contre leur nature pour Le servir.

 

Chapitre 47

8 Commandement - ne pas voler

Renouvellement

L'homme juste ne vole pas une minute à son prochain

Le fléau des sauterelles

contre Tafnut

contre la 'gloire de l'Émanation'

 

Le Dieu des cieux et de la terre se moqua des Égyptiens et de Pharaon avec le fleau des sauterelles.

Parce que quand le fléau des sauterelles tomba, il y avait le chaos dans toute l'Égypte et les gens ne savaient pas s'il fallait appeler ou non Tafnut pour etre aidés.

En fait, ils ne savaient pas si les sauterelles auraient disparu avec de l'air sec ou, au contraire, elles se seraient multipliées.

Tafnut, cependant, était une divinité très aimée, étant donné le climat sec du pays.

Dans le panthéon égyptien, Tafnout était le grand 'reparateur' de l'air sec de l'Égypte et cela, en vertu de son souffle divin.

C'est pourquoi les Égyptiens multiplièrent les prières à Tafnout, créateur du climat sec, propice à la vie du pays.

Contre cette "multiplicité" de prières pour l'air chaud et sec, le Dieu des Armées envoya le fléau de "Arbè", des suterelles: "J'amènerai dans votre pays les sauterelles qui couvriront la surface de la terre quelle restera cachées de la vue".

Observez la puissance de ce fléau (Exode, 10-13): 'Et Moïse étendit sa verge sur le pays d'Égypte, et Dieu fit souffler un vent d'orient tout au long de la journée et de la nuit suivante: au lever du matin, le vent d'orient porta les sauterelles; (14) les sauterelles montèrent sur tout le pays d'Égypte et elle est se posèrent sur tout le territoire égyptien d'une manière extraordinaire; jamais auparavant nous n'avions vu un tel phénomène, ni après, rien de tel ne se produira; (15) Et les sauterelles couvraient la surface de tout le pays, de sorte que tout devint noir et les sauterelles dévorient toute l herbe et tout le fruit des arbres, tout ce que la grêle avait laissé et il ne resta aucune verdure aux arbres, ni d'herbe. de la campagne dans le pays d'Egypte ".

Dieu fit la guerre contre le dieu égyptien Tafnout, considéré comme le dieu qui humidifiét l'air qui pour l'arbre de la vie et soufflé les vents secs qui donné la vie à tous les habitants de l'Égypte.

Tafnut était particulièrement associé au vent d'orient et à l'air sec qui a conduit au lever du soleil; pour cette raison, le Seigneur activa la plaie avec le souffle d'un vent d'orient à l'aube.

Et puisque c'est l'air qui couvre toute la terre, même les maisons, cette peste n'était pas seulement à l'extérieur mais à l'intérieur des maisons, comme il est écrit: (Exode, 10-6) "Ils envahiront tes maisons, celles de tes serviteurs et de tous les Egyptiens, comme ils n'ont jamais vu ni vos pères ni vos ancêtres depuis le jour où ils vint dans le monde jusqu'à aujourd'hui, et il (Moïse) s'est détourna de la présence de Pharaon.

La peste vint pour couvrir tous les endroits où le culte de l'air sec de Tafnut existait.

Tout le monde a essayé de decifrer l'arbre de connaisance du bien et du mal.

Par conséquent, ne prenez pas le verset (10 - 7) à la légère 'et les courtisans de Pharaon dirent: Jusqu'à quand ce peuple sera-t-il pour nous un piege? Laisse-les aller adorer leur Dieu; tu ne vois pas que lÉgypte va se perdre? "

Parce que les Égyptiens vénéraient le pharaon comme 'celui qui peut faire la distinction entre le bien et le mal'.

C'est pourquoi certains de ses courtisans (inspirés par les hhartumim) se sont tournés vers le roi-dieu: est-il possible que la grande distincteur entre ce qui est juste et faut, entre le bien et le mal, n'ait pas encore vu dans sa grande connaissance que l'Egypte va a la perdition?

N'est-il pas encore possible d'éviter la destruction en laissant ces gens aller servir son dieu?!

Ici aussi, Dieu s'est moqua de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Et alors Pharaon, pour montrer son savoir faire la distinction entre le bien et le mal, dit: (10-10) 'Et il répondit: "Que le Seigneur soit avec vous, (mais) tandis que je vous laisse partir avec vos enfants, voici que Ra'a (la méchante étoile) vous fait face ".

Selon la Tradition, Pharaon dit la vérité sur cette étoile sanguinaire, mais Israël fut sauvé avec le sang de la circoncision pratiquée par le peuple sous la direction de Yehoshua bin Nun, avant darriver à la terre promise.

Mais il n'y a pas de distinction réelle entre le bien et le mal jusqu'à ce qu'il soit décrété par Dieu des Armées, et seule Sa parole peut établir une vérité éternelle.

Et ces messages distinguent les points fixes des attitudes correctes et fausses qui ont toujours caractérisé lhumanité.

Et l'Arbre de la Vie, au centre du jardin, est accordé à l'humanité lors de la Rédemption Finale.

Comme il est écrit 'Et tout le monde Me connaîtra, du plus jeune au plus vieux'.

La promesse du renouveaument de la vie fut cachée dans cette plaie contre Tafnut.

En effet, c'est dans ce fléau que Moïse et Aaron reçoivent la bonne nouvelle que les fils et les descendants continueront à raconter les merveilles de Dieu au cours des siècles.

Et ce fut dans cette plaie que Pharaon essaya de séparer les pères des fils: (10-11) "Cest ne pas comment vous lavez demandé, mais allez, vous que les hommes, et adorez Dieu, car c'est ce que vous demandez-".

Moïse expliqua cependant qu'ils n'allaient pas individuellement en tant que prêtres devant Dieu, mais plutôt en tant que nation complète composée de familles et de biens.

Nos enfants et petits-enfants seront les branches vivantes du véritable arbre de vie, que notre Dieu nous a donné.

Cette connaissance, cependant, ne parvient pas à l'humanité avant la Rédemption Finale, même si beaucoup de personnes, au cours des siècles, ont essayé de voler l'Arbre de Vie à la Torah.

Cependant, ils falsifièrent l'Arbre de la Connaissance du bien et du mal et ne suivirent pas les racines qui distinguent lUnique Dieu Vivant de tous leurs nombreux dieux.

Et ainsi ils manipulerènt les vraies lois de Dieu et fermèrent sur eux-mêmes les portes de l'Arbre de la Vie.

Les fils de l'Arbre de la Vie, au contraire, sont enfermés dans Ses lois pour toujours.

Aucun dieu ne doit être adoré sauf le vrai Dieu vivant, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob.

Il fit la guerre aux puissants dieux d'Égypte et se moqua d'eux et de tous leurs fidèles.

Il fortifia le cœur arrogant du Pharaon pour démontrer sa nullité et son impuissance.

C'est ainsi que le Dieu des Armées renouva le visage de l'humanité à la lumière de l'Arbre de la Connaissance du bien et du mal et dans la vie constamment renouvelée par l'Arbre de la Vie, à travers le huitième fléau des sauterelles.

 

 Chapitre 48

Neuvième Commandement

'Ne pas porter faux témoignage'

Le Goût

L'homme juste ne jure pas, mais s'il y est forcé, il ne jure qu'au nom de Dieu

Le fléau des Ténèbres

contre Seth, dieu des sources des ténèbres et du mal

contre 'la Fondation de l'Émanation'

Aucun autre dieu n'était aussi vénéré par les plus affreux Égyptiens que Seth, la divinité des forces maléfiques du monde dessous.

C'était contre ce dieu amoureux de la mort et des ténèbres que le Seigneur envoya le fléau des ténèbres (hhoshech).

Il est vrai que beaucoup de fils de Jacob sont également morts de cette plaie, en particulier ceux qui n'avaient pas la lumière de l'espoir en eux et qui préféraient les ténèbres de la magie égyptienne à la foi élevée en Dieu de Moïse.

Ils ne croyaient plus de pouvoir etre libérés des forces qui les entouraient.

Leur asservissement était total et irrémédiable et aurait constitué un obstacle majeur à la rédemption du reste dIsraël, en particulier lors de la sortie de lÉgypte.

Ils furent piégés dans cette plaie, de sorte que les Égyptiens ne pensassent pas que le Dieu d'Israël punissait son peuple élu.

En tout cas, lessence du fléau des ténèbres consistait à masquer les espoirs de ceux qui invoquaient le grand dieu Seth.

Car Seth était la divinité des ténèbres du monde dessous et des forces magiques.

Les principaux rites égyptiens en son honneur se pratiquaient dans l'obscurité presque totale.

De cette manière, les Égyptiens se préparèrent à affronter les ténèbres de la mort, confiants en Seth lorsqu'ils seraient passés dans le monde souterrain avec les autres âmes décédées.

Chaque lieu sombre était pour eux un sanctuaire d'où appeler le dieu Seth dans la prière.

Ils adoraient les ténèbres, ainsi que les rites magiques, les services rendus aux démons et le culte du non naturel.

Par conséquent, Dieu les punit avec la plaie de hhoshech, une obscurité si effrayante qu'il leur aurait supprimè lenvie de cultiver leur culte.

Pendant trois jours et trois nuits, ils n'osèrent pas se bouger car ils étaient terrifiés par des épaisses et denses couvertures de ténèbres que l'on pouvait sentir.

Qui était assis devait rester assis et qui était debout avait peur de s'asseoir; tout le monde pouvait sentir la densité des ténèbres.

Parce que ces ténèbres n'étaient pas simplement l'absence de lumière, mais une matière tangible, créée par Dieu contre le culte égyptien des ténèbres.

Par conséquent, il devait être d'une qualité qui effaçait et annulait toutes les autres ténèbres. Il fallait détruire le goût des ténèbres.

Les fils d'Israël, au contraire, dans toutes leurs demeures et dans tout le pays de Goshen, étaient entourés d'une lumière sacrée provenant des trésors de la rédemption de Dieu.

Certains Égyptiens du pays de Goshen virent cette lumière sur les Juifs afin qu'ils pussent en témoigner plus tard.

Mais ces quelques Egyptiens de Goshen ne virent pas vu les fils d'Israël enterrer leurs morts.

Et si ces mêmes Égyptiens aient essayé de se déplacer dans une autre partie de l'Égypte, ils auraient été plongés dans les ténèbres, juste à la sortie de Goshen.

Et ils ne pouvaient plus retourner à Goshen parce qu'ils avaient peur de ce phénomène prodigieux.

Il est inconcevable que lesprit humain comprenne à quel point cette matière était si dense, mais aussi terrible pour la peur quelle suscitait.

Mais il est également difficile aujourd'hui de voir comment les anciens Égyptiens pratiquaient la magie et adoraient les divinités responsables des cultes ésotériques des mondes souterrains!

Cette réalité du passé, après le fléau de hhoshech, na pas eu dexemples similaires dans lhistoire.

Le neuvième fléau se manifesta par le signe de la vérité, qui a le pouvoir de noircir et d'obscurcir tout mensonge en montrant sa lumière savoureuse.

Ainsi, le Neuvième Commandement met en garde à ne pas donner un faux témoignage.

En effet, les Égyptiens, notamment dans leurs cultes à Seth, juraient le faux en son nom, en causant des dommages à autrui.

Comme les voleurs de Naples qui invoquent San Gennaro, afin quil les protége et ne quils ne soient pas découverts, et offrent a leur 'saint' une partie des biens volés, de même les anciens Égyptiens faisaient des offres à Seth pour ne pas avoir été "exposées" au moment de leur faux témoignage.

Parce que beaucoup d'entre eux croyaient qu'un service fidèle à Seth les cacherait et dissimulerait leurs péchés.

Cette plaie représente la grande séparation entre la lumière et les ténèbres; car le pharaon appela Moïse et lui dit (Exode, 10 - 28): "Va-t'en et fais attention de ne pas comparaître devant moi, car le jour où tu verras ma face, tu mourras."

Et Moïse reconnut que la séparation était en effet complète et répondut: "Tu as parlé correctement, je ne reverrai jamais plus ton visage."

En fait, une obscurité jamais vue ou connue dans le monde viendra.

Un moment viendra, à l'apogée de la grande illumination de cette Quatrième Génération, dans laquelle toutes les lumières s'éteindront.

Et qui doit être pris sera pris.

Et ceux dont la foi devait être éprouvée seront jugés au milieu de cette terrible obscurité.

Ceux qui restent chez eux ne pourront pas sortir et ceux qui se retrouveront au travail ne pourront pas rentrer chez eux car l'obscurité couvrira les villes et les démons effraieront ceux qui doivent être tués à mort.

Tout le monde aura peur de la main de Dieu, dans le terrible jour où toutes les lumières elles s'éteindront.

Chaque sorcellerie et chaque magie, tous les disciples de Satan et tous les spiritualistes et tous ceux qui aiment les forces des ténèbres seront annihilés pendant ces trois jours.

 

Chapitre 49

Dixième Commandement - ne désire pas la maison de ton prochain, ne désire pas sa femme, ni son serviteur ou sa serviteur, ni son bœuf ou son âne, ni tout ce qui appartient à ton prochain.

Silence (c'est la sagesse)

L'homme juste ne veut même pas ses propres choses, autant moins que ce qui appartient à un autre

Le fléau du premier-né

Contre Pharaon, le dixième dieu d'Egypte

Contre 'le Royaume de l'Émanation (Malchuta) '

 Ce dixième fléau du premier-né survient seulement après le départ de la femme du Tsadik et Goel Finale, Haïm, Madame Mazal (Shamma). (Avril 1994)

Je réécris cette même dixième plaie, le 17 avril 1996, après le septième jour de deuil pour Benjamin Perico, frère de mon cœur, ami fidèle, sincère talmid du Tzadik Haim.

Mme Mazal Shamma, la paix soit sur elle, naquit au Yémen, fille d'un grand Talmid Hhacham et yerei shammaim (je le sais du Tzadik, Haim); Je pense qu'il ait vécu à Hhodera (Israel); sa mère mourut alors qu'elle était encore une petite fille. Son père decida de l'emmener à Aden (au sud du Yémen, au bord de la mer). Elle avait encore des souvenirs de la façon dont il l'avait portée sur ses épaules. À Aden, Mme Mazal se maria très jeune et eut deux filles et un garçon avec son premier mari, que la paix soit avec lui. Elle perdit son premier mari et souffrit terriblement. Plus tard, elle perdit également son premier enfant, alors qu'il avait douze ans. Ensuite, elle se remaria avec le Tsadik, Haim. Plus tard, même sa fille deceda a lage de dix-sept ans a la suite dune pneumonie. Clemy resta, que Dieu accorde-elle de nombreuses années de vie avec une bonne santé et satisfaction. Mme Mazal fut mariée au Tzadik, Haim, pendant 41 ans, avant sa mort. Ensemble, ils vécurent 27 ans au Caire, en Égypte et 14 ans à Milan. Toutes les années du Tzadik à Milan furent difficiles en raison du manque dargent, des difficultés pour payer le loyer, les factures de gaz et délectricité, et même souvent pour faire les courses.

Madame Mazal disait toujours des mots de louange à Dieu et de mots de courtoisie; M. Mazal a été une grande einseignante du derech eretz et de la modestie. Sur ses mains se trouvaient les bénédictions des pères et des ancêtres. De sa bouche sortaient des perles de sagesse de la tradition yéménite. Aucune phrase ne sortait de sa bouche sans Baruch Ha-Shem, ou Baruch El SHADDAI ou Baruch EHEYE ASHER EHEYE. La tradition du Sinaï était dans son cœur. Jour et nuit, elle ne se reposa ni du travail de ses mains ni des bénédictions de sa bouche.

Cinq années se sont écoulées depuis alors (nous sommes le 17 mai 1999, Sivan 2, 5759, La Battaille du Poisson 26) et, sans le planifier, il ne me restait plus qu'à terminer la Dixième Plaie.

La Plaie des premiers-nés

Sagesse le silence

 

Exode 12, 12 - Et Je passerai dans le pays d'Égypte cette nuit-là et Je frapperai tous les premiers-nés dans le pays d'Égypte, d'homme à animal, et je ferai justice à tous les dieux égyptiens, je suis le Seigneur.

Exode 12, 29 - À minuit, le Seigneur frappa tous les premiers-nés du pays d'Égypte, des premiers-nés du pharaon héritier du trône à celui du prisonnier emprisonné dans la prison et les premiers-nés des animaux. (30) Pharaon se leva la nuit avec ses serviteurs et tous les Égyptiens. Il y eut un cri déchirant en Égypte car il n'y avait pas de maison dans laquelle il n'y avait pas de mort.

Des pharaons sortent partout mais ils sont renversés à chaque dixième niveau. Ceux qui cherchent des honores pour eux-mêmes et devenient superbes sont des pharaons et doivent être frappées. Même Carmine Delle Donne sera frappée parce qu'il a tracé le chemin de son Nouveau Verbe par le plagiat de documents réels et leur falsification idolâtre entre ses mains a comparu devant la Cour supérieure. Son arrogance de Pharaon et son Nouveau Verbe idolâtre seront détruits. En effet, il a blasphémé contre le Dieu d'Israël et a corrompu et falsifié tous les enseignements du Goel Haim. Son blasphème et la nouvelle religion dégoûtante qu'il a créée ont été ouverts au public. Le Nouveau Logos de son quatrième nouvel Évangile dans lequel lui-même devient le Verbe doit être détruit pour toujours. Il s'appelle lui-même le Fils Premier-Né pour l'éternité, en attirant ainsi la culpabilité de Pharaon dans sa propre tête. C'est un pharaon détestable parmi les premiers-nés de la prison. Et tous les enfants innocents ont pleuré et chanté pour la joie de l'arrivée de la fete de Pesah de la Quatrième Génération.

Malheureusement, même le Pharaon mort de Brooklyn est appelé par ses esclaves à apporter la Rédemption. Son Égypte sera abattue et ses esclaves seront jetés sur les crocodiles du Nil. Le détestable Habad de la Quatrième Génération est encore plus dégoûtant quavant sa mort et ses adepts linvoquent pour etre racheters et afin quil porte la gheulà shlemà. Ils mettent une chaise en son honneur à leur table mais cette âme angoissée aimerait juste être laissée en paix. Au lieu de cela, ils l'appellent jour et nuit et disent qu'il est le Messie qui reviendra pour se révéler sur la terre au moment magique. Denses sont les ténèbres qui envahissent tout leur être parce qu'elles représentent les ténèbres de l'idolâtrie descendant des Aspects Émanées du Livre de Zohar. Mais ils pâlissent dans leur culte interdit au Rebbe en face du Pharaon du Livre de Zohar lui-même, Aslag-Shadmon et la famille du sommet idolâtre du Zohar à Jérusalem et Bnei Brak. Ils ont enflammé la colère du Saint Dieu d'Israël QuIl détruira ce pharaon toxique et dangereux et le coupera de ses racines. Parce que la Pesah de la Quatrième Génération est arrivée et le Dieu d'Israël, qui détruit le premiers-nés d'Egypte, a partir de Pharaon assis sur son trône jasqu'au prisonnier de la maison de la fosse, détruira les racines de l'idolâtrie et les brûlera à jamais. Ceux qui ont la foi le verront et comprendront et ceux qui n'ont pas la foi le verront mais ne comprendront pas. Les stratégies den haut les ont amenés à leur apogée et au point culminant de leur péché, afin quils soient prêts, en complétant leur arrogance pécheresse et leurs doctrines idolâtres, à être détruits dans les guerres de la quatrième génération de Dieu contre toutes formes de l'idolâtrie. Et comment un prisonnier de campagne, fermé dans les limites d'une poignée d'adeptes, inconnu de quiconque en dehors de sa ville de Genzano, a-t-il pu rivaliser avec l'idolâtrie de centaines et de milliers d'années? Mais il est le premier-né (et le dernier) à avoir falsifié les Véritables Signes Complets de la Troisième Rédemption, arrivee pour le merite du Goel Haim. C'est pourquoi, il sest produit en lui, dans l'amour pharaonique pour soi, que le Verbe le plus idolâtre ait trouvé sa place, mais pas pour longtemps, car le Pesah de la Quatrième Génération a déjà commencé.

 

----------------------------------------------------------------

13 mars 2007.

La nuit de Pourim était très étrange, avec l'éclipse totale de la Luna Rossa. Giuseppe avait vu dans son rêve des années auparavant que lorsque le signe de la Lune rouge arrivera, les décrets de la quatrième génération vont commencer à tomber.

Les signes de confirmation sont déjà arrivés. Dans le rêve de Joseph, la grande Rasha Ahmadinajad d'Iran avait disparu et à sa place, il y avait un homme modéré, bon et disposé à l'égard d'Israël. Cela a confirmé le succès du premier voyage.

(De l'anglais, j'ai traduit en hébreu puis ici en italien. J'ajoute ici la mise à jour en hébreu: Nous sommes dans la dernière partie de la 24ème année des signes complets de la rédemption finale grâce au choix de Goel Haim) Nombreux sont les signes importants et étonnants de cette année qui est sur le point de passer à Pesah. Le Morè Haim nous a dit d'aller en Égypte et nous y sommes allés, Anna G., Solly K., Joseph, Sharonne, Esther, moi, Paul, Nodà et toute notre famille. Même Abraham et Hadassa sont venus en Égypte avec nous. Nous avons fait des signes importants à la synagogue Ben Ezra à Fostat au Caire. L'objectif principal était de relier les pays islamiques au nouveau pacte final. C'est un signe essentiel car sans les musulmans, il n'y a pas de rédemption. Le 13 février, moi-même, Paolo, Nodà et Giuseppe, nous sommes returnee en Égypte, à la demande du Tzadik Haim, pour un autre signe important à Alexandrie. Les pieds dans l'eau du 'Delta du fleuve' relit aux eaux de la mer à Alexandrie, nous avons fait le Signe pour briser les Dix Sefirot Émanees en conjonction avec les dix dieux de l'Égypte, comme dans ce document. Ce Signe avait également pour but de casser les "coquillages" des âmes des brebis perdues de la Maison d'Israël qui les retiennent.

Signes de confirmation sont déjà arrivés. Dans le rêve de Joseph, la grande Rasha Ahmadinajad d'Iran avait disparu et à sa place, il y avait un homme modéré, bon et bien disposé à l'égard d'Israël. Cela a confirmé le succès du premier voyage.

Après le deuxième voyage, Joseph en rêve vit le désert et puis Jésus. Un grand nombre de brebis perdues dIsraël envahirent le désert et Jésus, extrêmement heureux, dit a eux: "Le véritable objectif de ma mission commence à devenir réalité. Je suis maintenant le voix prophétique qui appelle dans le désert ".

En fait, à Pesah commencera le cycle de 6 ans sous le Grand Signe de la Quatrième Génération et de la Nouvelle Construction. Nous devons contempler et avoir peur.